Ressources

Des outils, des informations, des bonnes pratiques...

Alternative To

AlternativeTo is a free service that helps you find better alternatives to the products you love and hate.

G.U.I.

Un collectif créé en 2007 qui rassemble aujourd’hui Nicolas Couturier, Sarah Garcin, Julien Gargot, Angeline Ostinelli, Benoît Verjat et Tanguy Wermelinger.

L'atelier des chercheurs

L’Atelier des chercheurs est un collectif de designers engagés depuis 2013 dans la création d’outils libres et modulaires pour transformer les manières d'apprendre et de travailler. Ces outils sont essentiellement fabriqués en collaboration avec les acteurs de terrains aussi variés que des écoles, des fablabs, des tiers lieux ou des théâtres.

Contribulle

Construisons ensemble des projets plus conviviaux et plus respectueux de nos libertés

Design numérique : entre facilité d’utilisation et manipulation

Nous passons une grande partie de nos journées en utilisant des outils numériques. De Zoom à Zalando aux applications des réseaux sociaux, ces outils sont conçus pour maximiser la facilité d’utilisation tout en maximisant les retours financiers pour leurs concepteurs. À cet effet, des techniques de design sont utilisés pour orienter le comportement des utilisateurs. Quelles conséquences ont ces techniques sur le bien-être des utilisateurs et le fonctionnement de nos sociétés numériques ? Quel standards éthiques devrions-nous adopter dans le design des outils numériques? Et quelle responsabilité portent les designers numériques ?

Repenser les interfaces du savoir

Alors que la plupart de ses projets s’incarnent dans des interfaces en ligne, les humanités numériques – ce champ à la croisée de l’informatique et des sciences humaines et sociales – ne se sont que trop peu préoccupées des enjeux du design. Le recours quasi systématique à des formats de publication automatisés (templates, etc.) montre en creux que l’aspect sensible existe toujours, y compris quand il est impensé. Pour peu que le couple informatique/SHS fasse place au design, les humanités numériques pourraient alors devenir un laboratoire critique des mutations de la culture au contact des technologies numériques. Nous proposerons quelques pistes de travail allant dans ce sens, avec un focus sur les interfaces numériques des collections en ligne.

Vers des humanités numériques « critiques »

Les humanités numériques, ces pratiques à la croisée de l’informatique et des sciences humaines et sociales, ne se sont que trop peu préoccupées de questions propres au design. Au-delà d’une approche utilitaire, la constitution d’archives et de corpus de connaissances en ligne est pourtant l’occasion de s’interroger sur les rôles que peuvent jouer les designers au sein de ces projets. Dans la situation contemporaine d’une numérisation du monde marquée par une oligarchie des plateformes, les humanités numériques et le design devraient ainsi œuvrer à dérouter la captation des connaissances et les déterminismes technologiques.

Visual Culture. Open Source Publishing, Git et le design graphique

Le collectif Open Source Publishing (OSP) propose aux designers graphiques de s’inspirer des méthodes de programmation informatique en vigueur depuis de nombreuses années, notamment dans le logiciel libre. Placé en financement collaboratif (crowdfunding) en novembre 2014 sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank, leur projet « Visual culture, un outil pour le design collaboratif (avec Git) » nous donne ainsi une parfaite occasion d’envisager des façons de faire du graphisme qui ne soient pas marquées par les logiques dominantes type Adobe.